Multiculturalisme En France Dissertation Format


Résumé

Cette thèse analyse l’évolution du récit national élaboré par les acteurs politiques à travers les discours publics, les représentations et les usages politiques de la culture durant les deux septennats de François Mitterrand (1981-1995). Pour comprendre la relation entre culture et récit national, les éléments étudiés séparément par les politistes, les sociologues et les historiens de la culture d’une part ; et du nationalisme d’autre part, ont été assemblés pour former un seul et même objet d’étude, désigné par le concept de nationalisme culturel. A travers une analyse de discours intellectuels et politiques croisée avec une étude des politiques publiques et des parcours biographiques d’acteurs clés de la période, la thèse propose de comprendre comment la culture est devenue un enjeu politique majeur au début des années 1980, jusqu’à être considérée de manière consensuelle comme la composante principale de l’identité nationale par les élites politiques, culturelles et intellectuelles françaises. L'analyse de la construction de ce consensus culturel conduit à étudier particulièrement la notion d’exception culturelle, considérée comme l'incarnation de cette conception. Quatre parties structurent cette réflexion. La première explore l’importance croissante prise par la culture dans le système politique à partir de 1959 jusqu’à l’élection de François Mitterrand en 1981. La seconde analyse les spécificités du nationalisme culturel socialiste mis en place entre 1981 et 1986. La troisième souligne les reformulations successives du nationalisme culturel à partir de 1986, et fait le bilan des luttes partisanes qui ont mené à la formulation d’un consensus culturel au début des années 1990. La quatrième partie, thématique, interroge la place de la culture américaine comme adversaire et comme anti-modèle durant la période.

Statistiques ethniques, communautarisme, caissières d’Ikea arborant un hijab jaune et bleu : lorsque l’on évoque en France l’approche britannique de l’immigration et de la diversité culturelle, c’est ce type de formules et d’images, renvoyant à l’idée d’un «modèle anglo-saxon», qui viennent le plus souvent à l’esprit. La Grande-Bretagne est souvent présentée comme le pays du « multiculturalisme », aux antipodes du modèle républicain français, où, au nom de l’égalité, on se refuserait à prendre en compte les distinctions d’origine nationale, d’identité ethnique ou religieuse. Au-delà de ce qui relève davantage de clichés que d’une analyse fidèle de la réalité sur le terrain, le cas britannique, qui a subi beaucoup d’évolutions contradictoires depuis le tournant des années 2000, mérite une analyse précise et contextualisée. C’est seulement en dépassant des cadres de représentation nationaux figés que l’on peut espérer éclairer utilement nos débats hexagonaux sur l’immigration, la diversité culturelle et religieuse, et l’identité nationale. 

0 Replies to “Multiculturalisme En France Dissertation Format”

Lascia un Commento

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *